Geminas, Isole Sorelle

Lorsque FRANCA MASU et STEPHANE CASALTA se croisent pour la première fois en 2007, la volonté d’unir symboliquement la Corse et la Sardaigne artistiquement est déjà en eux depuis longtemps. Elle prend tout son sens dans un projet scénique né en 2008, désir enfoui à l’origine, puis rencontre renouvelée.

Alghero (Sardegna), Balagna (Corsica) : des musiques, des voix nées dans des écrins précieux au bord de la mer. Un chant devenu à présent, au fil des ans, respiration et vérité pour ces deux artistes.

Franca Masu (La perla de l’Algher) parle Catalan couramment et l’amène dans ses chansons dès qu’elle en a l’occasion. Fidèle à sa ville, sorte « d’enclave Catalane” en Sardaigne.

Le chanteur Stéphane Casalta est déjà auteur d’une longue et fructueuse discographie et a une vision artistique à la fois populaire et exigeante de “sa” Corse.

Entendre s’entrelacer ces deux voix qui nous portent vers de hauts sommets et nous incitent à rêver la méditerranée nous entraîne forcement vers une terre mythique, pleine de grâce, de passion et d’humanité. Ce n’est pas seulement la rencontre forte de deux artistes. C’est aussi l’histoire de deux êtres qui connaissent l’existence de ce “peuple de méditerranée” et qui veulent voir leurs identités propres et leur histoires singulières se confondre , se parler et s’aimer finalement.

Ces sonorités vibrantes et sereines se prennent pour du jazz parfois ou font un détour vers les rivages de l’Afrique par moments. Mais le chant de Corse tout comme celui de Sardaigne sont bien là sans nul doute et ces deux artistes n’ont qu’un seul désir : le faire vivre au présent.